Histoire de cœur

La vie pourrait être comparée à une chevauchée initiatique faite d'aventures et d'apprentissages. Nous serions comme un cavalier missionné pour une traversée existentielle qui choisirait à cet effet le cheval le plus adapté à ses ambitions. Notre mission : arriver à destination dans les meilleures conditions possibles, en ayant pris un maximum de plaisir, admiré les plus beaux paysages, exploré les plus hautes contrées, traversé avec détermination et courage les plus sombres forêts, guidés par les faisceaux de lumière transperçant ça et là le feuillage, dépassant nos propres limites, avançant, toujours et encore, sans jamais perdre l'espoir en notre réussite. Tout ce chemin nous permettrait d'intégrer certaines leçons de vie indispensables à notre apprentissage afin de devenir de plus en plus sage. De mission en mission, de vie en vie, quelques soient les difficultés et obstacles rencontrés, nous nous engagerions à toujours donner notre meilleur, toujours agir avec le courage et l'ouverture de notre cœur, avec autant de volonté que de lâcher-prise, force et douceur pour toujours réunis. Jusqu'au jour où nous serions capables de révéler les ailes cachés de notre monture ornée, afin de lui apprendre à voler.

Ainsi, à chaque vie, nous aurions un projet d'âme, une destination à atteindre en quelque sorte. Notre corps serait le cheval, la partie animale qui nous constitue, alors que notre « esprit-âme » serait le cavalier, celui qui sait où et comment y aller. Dans cette épique aventure, le voyageur et sa monture seraient unis par un mariage sacré, pour le pire et le meilleur. De tout temps et en tout lieu, attirés l'un à l'autre dans leurs profondes espérances, interconnectés en permanence, l'un et l'autre vibreraient en parfaite résonance. Seule une pleine collaboration assumée des deux parties, dans le respect et l'écoute du rythme de chacun, pourrait rendre leur chemin bénéfique et agréable par le chant joyeux de leur existence commune. Dans un premier temps, seul le cavalier le saurait, le cheval devant apprendre à écouter la voix de son autre expérimenté.


L'un doit faire corps avec l'autre et vice versa.


Tout cavalier digne de ce nom sait que pour faire corps avec sa monture, il doit établir avec elle un lien de qualité, c'est-à-dire de confiance, d'amour et de respect. Il ne cherche pas le rapport "dominant-dominé" qui ne ferait à terme que limiter son potentiel d'action, la puissance et le sentiment de liberté de son cheval devant coûte que coûte être préservés. Il a l'humilité de reconnaître la supériorité physique de ce dernier afin de s'en accommoder, Sans pour autant renier sa force sauvage, le cheval quant à lui doit accepter, en toute conscience et ouverture, de mettre sa sensibilité au service de son autre intelligence. En fonction des besoins et circonstances, l'un sera l'élève, l'autre le maître, puis inversement, chacun ayant sa propre connaissance et sa raison d'être, le principal étant d'arriver ensemble à destination.

Dans cette communication sensible entre le haut et le bas, le bas et le haut,

réside le secret des meilleures alliances.


Le cavalier s'engage à combler tous les besoins essentiels de sa monture afin de l'aider à se surpasser. Et la première étape consiste à le "réveiller", à lui faire prendre conscience de sa destinée. Une chevauchée sans but ne servirait pas à grand chose et pourrait même à terme, conduire les deux protagonistes à leurs pertes réciproques, à travers espaces déserts et marres engluées. Le cheval pourrait rapidement y trépasser tandis que le cavalier, fatigué, n'atteindrait pas la terre promise. Sachant cela, le cavalier, avec amour et fermeté, lance multiples appels à son cheval débridé afin de se faire entendre, le confrontant parfois à des épreuves difficiles, mais nécessaires et suffisantes pour lui faire passer toute envie de résistance. Aussi puissant et sauvage soit-il, le cheval doit se laisser apprivoiser, apprendre à écouter les messages de son guide afin d'orienter ses actions dans un sens positif et constructif pour l'ensemble.


Alors, s'élevant au delà de sa simple condition de survie animale, le cheval pourra atteindre son éternelle destinée et réaliser sa légende personnelle. Car il paraît que certains chevaux sont des êtres ailés, s'érigeant au delà des conditions limitantes de leur existence. On dit qu'ils connaissent l'art de se déplacer aussi bien sur terre que dans les airs, maitrisant ainsi parfaitement leur traversée. Ceux là ne se suffisent pas des vert pâturages, ils s'inscrivent au cœur du patrimoine de l'humanité, dans la pleine liberté de l'être. On dit que tout équidé a ce potentiel créatif caché en lui-même, mais que seuls ceux qui ont véritablement foi en leurs rêves, en leurs capacités et en leur destinée, peuvent le réaliser.


Ce voyage comprend autant d'apprentissages que de guérisons, de connaissances que de reconnaissances, de savoir-faire que de savoir-être. Il s'expérimente tous les jours dans une quête d'harmonie et d'ouverture à l'autre, de la manière la plus simple, naturelle et efficace qui soit.


C'est encore une fois une histoire de cœur,

de rencontre, d'amour et d'espérance,

et c'est de cette histoire que je voudrais vous parler.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020 by Adhéna Forme - Mentions légales

  • Facebook App Icon