J'évolue grâce à toi !

Ce mois-ci, je m'intéresse aux relations affectives (amicales, amoureuses, sociales) qui nous bousculent, nous remettent en cause et nous poussent au changement. Face aux circonstances de la vie, épreuves, adversités ou conflits quelconques, deux types de choix se présentent : la guerre ou la paix, la brutalité ou la douceur, l'accusation ou la compréhension, la peur ou le courage, la possession ou la confiance, le repli ou l'ouverture. La relation du « toi ou moi » peut s'envisager de manière soit exclusive, soit inclusive. L'exclusion amène des rapports de force entre les personnes, chacun imposant sa propre volonté et vérité à l'autre, cherchant à « tirer la couverture à lui (elle) », le tout couvert de manipulations plus ou moins conscientes. L'inclusion induit la quête du compromis, la question de savoir comment équilibrer et harmoniser la relation du « toi avec moi » à travers une solution créative et satisfaisante pour l'ensemble. C'est l'option inclusive des rapports humains que je souhaiterais aborder aujourd'hui, celle qui permet à chacun de grandir, d'évoluer en lui-même au sein même de la relation, pour le bien de tous. Car, c'est à travers cet état d'esprit positif, d'ouverture à soi et à l'autre, que les relations humaines prennent tout leur sens, que la vie devient constructive et épanouissante.


Nous sommes tous des êtres uniques, avec nos propres besoins, valeurs et aspirations. D'un autre côté nous sommes éminemment des êtres sociaux, la qualité de nos relations déterminant en grande partie notre sentiment de bien-être. Cela, l'ensemble des recherches scientifiques dans le domaine le confirment.


Alors comment pouvons-nous concilier notre besoin d'indépendance, la sauvegarde de notre propre intégrité, au cœur de nos relations humaines qui de fait nous confrontent aux besoins, valeurs et aspirations de l'autre ?



C'est tout un art de savoir établir des relations humaines constructives et épanouissantes, un art faisant appel à diverses compétences telles que la communication, l'intelligence, l'adaptation, la créativité ; ou encore vertus telles que le respect, l'amour, le pardon, la compassion, etc. Cependant, en faisant un petit tout rapide de la question, on s’aperçoit, qu'encore une fois, tout commence et finit par une véritable connaissance de soi. Ainsi, la première chose à faire pour éclaircir les mécanismes de nos relations humaines est d'apprendre à mieux nous connaître. Comment pourrions-nous parvenir à véritable compréhension de l'autre si nous ne nous comprenons pas nous-même ? Comment pourrions-nous nous harmoniser à l'autre, si nous ne sommes pas harmonisés en nous-même ? A cet effet, Jean-Yves Leloup nous compare à des instruments musicaux : « un instrument déréglé, comment pourrait-il s'harmoniser avec un autre instrument, lui-même en plus ou moins bon état ? ».


Comment mieux nous comprendre ?

D'abord, en apprenant à écouter nos sensations corporelles et émotions afin de nous rapprocher de ce que nous sommes vraiment. Nos sensations corporelles nous alertent sur ce que nous vivons comme agréable ou désagréable. Nos émotions mettent en lumière nos besoins et valeurs profonds (à ce sujet, consultez le post sur l'intelligence émotionnelle en cliquant ici), Les deux cumulées nous donnent accès à une plus juste perception de ce qui se passe en nous, à un instant donné, et nous ouvrent la voie à une plus fine appréhension des croyances (pensées) que nous associons à tout événement vécu. L'attitude de non jugement nous permet d’accueillir l'ensemble et ainsi, de mieux nous comprendre. Une fois notre propre vérité intérieure révélée, nous pouvons détecter précisément les difficultés qui se présentent à nous lorsque nous y sommes confrontés. On pourrait comparer ces difficultés à un "écart", une disharmonie entre mon intention d'être et ce que j'expérimente à cet instant. Reste à savoir pourquoi ? Plus claire est la problématique, meilleure sera la solution ! Ce travail de conscience éclairée, nous permet, petit à petit, de créer des liens authentiques dans nos relations affectives et de nous accorder de mieux en mieux à ce que nous souhaitons expérimenter. Nous maîtrisons de plus en plus l'art relationnel et gagnons grandement en liberté d'être soi. Sans ce travail de conscience, nous subissons la relation et ne pouvons que réagir en fonction de ce que nous imaginons de l'autre, dépendants des conditions extérieures et embourbés dans les filets de notre tissu relationnel. Cherchons avant tout à nous rapprocher de nous-même, c'est le mieux que nous puissions apporter à la relation.


Et le sens de nos relations affectives dans tout ça ?

La force des relations affectives, et tout particulièrement des relations amoureuses, est qu'elles nous amènent naturellement, par ce lien d'amour instinctif, à attirer à nous les personnes les plus susceptibles de nous faire évoluer. De manière non volontaire, l'autre nous pousse à prendre conscience de ce que nous ne voyons pas encore en nous-même : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. », Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu chapitre 7, versets 3 à 5. Les psychologues appellent cela l'effet miroir qui met en lumière (en conscience) notre part d'ombre (notre inconscient). Plus nous avons mal, plus cela signifie qu'il est important pour nous d'agir sur nos failles internes avant de chercher à s'occuper des défauts de l'autre, attitude de surcroît vaine. Au sein de la relation, notre seule réelle liberté est celle de travailler en nous-même, notre vrai choix est celui d'être nous-même dans la paix de notre cœur. C'est cela le sens caché des relations humaines. Notre existence peut alors devenir riche, constructive et magique. « Ô lama – implore le disciple – réveille moi de mon profond sommeil ! Ô sors-moi vite de cette prison profonde ! » Le lama envoie un esprit, une déité, à la rencontre d'un disciple, qui prend souvent le visage de l'ami dans l'enseignement tibétains. Ce miracle se répète à chaque mystérieuse rencontre. Ainsi, dans un groupe d'amis, chacun est le messager, le libérateur de l'autre », Préceptes de vie, Dugpa Rimpoché.


Et le sens de la Vie dans tout ça ?

Lorsque nous sommes sur le chemin qui nous rapproche de nous-même, la vie nous offre toutes les opportunités nécessaires à notre croissance personnelle. La vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais elle est juste dans le sens où elle nous permet de nous rendre, de jour en jour, meilleur. Si nous ne rencontrions pas de réelles difficultés, aurions nous vraiment envie d'apprendre ? Nietzsche affirmait " Ce qui ne me fait pas mourir me rend plus fort." Cela est vrai et si en plus de sa pertinence intellectuelle, Nietzsche avait pu de temps en temps se reposer, chercher un soutien quelconque dans une force positive qui le dépasse, il n'aurait peut-être pas autant souffert dans sa vie d'homme... Car, face à certaines épreuves humaines, comme il est agréable de pouvoir se confier, se laisser porter et inspirer par une énergie bénéfique haut placée en qui nous avons confiance et dont nous ressentons l'intention bienveillante à notre égard, telle une mère spirituelle. Cette énergie, nous pouvons la nommer Foi, confiance en la Vie, source Unique, qu'importe, l'essentiel est qu'elle nous encourage à tendre vers le meilleur de nous-même. « Il te faudrait la force ascétique de l'ermite , du maître de sagesse, pour te libérer toi-même de l'égarement et de l'illusion. Aujourd'hui, l'homme moderne ne peut rien faire sans l'aide des autres. Il ne vit pas dans les solitudes du Tibet, hors du monde, protégé des profanes par l'enceinte sacrée d'un monastère. C'est le dialogue, l'échange, la réciprocité qui nous libèrent, et nous ramènent vers la source Unique, commune à tous les êtres ». Préceptes de vie, Dugpa Rimpoché.


Continuons d'avancer, d'évoluer vers le meilleur de nous-même, cherchons l'accord parfait...


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020 by Adhéna Forme - Mentions légales

  • Facebook App Icon