Le corps de la femme et sa sexualité

Post mis en ligne sur ma page professionnelle Facebook il y a un an, le 13 mai 2019, ayant atteint presque 4 000 vues et 21 partages. Ce post dont la thématique me tenait particulièrement à cœur, symbolisait en outre la présentation de mon nouveau logo.

L'utilisation du corps de la femme en tant qu'objet sexuel me révolte au plus haut point depuis toujours. J'en ai même fait le sujet de mes recherches de mémoire en psychologie cognitive.


Il y a un véritable paradoxe en la matière qu'il est temps d'éclaircir d'une manière ou d'une autre. D'un point de vue éthique, la plupart d'entre nous trouvons inadmissible l'utilisation du corps de la femme en tant qu'objet sexuel. Ce fut les résultats probants de mon étude empirique dans le domaine. Cependant, dans la pratique et dans notre monde dit "civilisé", on ne voit quasiment que cela. Les femmes ont fini par accepter cette réalité imposée et construite depuis des siècles et des siècles. Les femmes elles-mêmes se mettent de plus en plus à utiliser leur corps comme une arme de pouvoir... mais où va t-on ?


Retrouvons nos racines de femmes et notre nature véritable. Retrouvons le pouvoir guérisseur d'amour inconditionnel de notre utérus. Arrêtons d'accepter de le malmener par inconscience. Protégeons le comme un des plus grand trésor que nous possédons dans notre corps de femme. Respectons le comme il se doit et la société pourra peut-être évoluer dans le respect de soi et l'ouverture à chacun. Revenons à une sexualité sacrée !


Et rappelons la base : la pornographie est une violence faite à la femme mais aussi à l'homme, maintenant chacun dans un rapport de force puéril et stérile. La sexualité devrait être un moyen de profond partage qui élèverait chacun vers la meilleure version de "soi m'aime".

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020 by Adhéna Forme - Mentions légales

  • Facebook App Icon