Pardonner

Pour celles et ceux qui auraient envie de profiter des énergies de cette pleine lune, on va parler libérations. En suivant le mouvement des astres dans le ciel, on se rend compte que notre chemin sur terre peut être facilité. Il suffit de ne pas résister à ce qui est, de s'ouvrir en cœur et conscience aux énergies du moment et d'apprendre à surfer la vague qui se présente. En ce jour de pleine lune en bélier, on va tenter de pardonner.

A qui, à quoi, pour quoi aimeriez-vous pardonner ?


Le pardon permet de retrouver la paix de l'esprit et du cœur qui a été perturbée par quelque chose. Au cours d'une vie, on ne peut éviter de faire du mal aux autres et inversement. Nos actes sont parfois malveillants, souvent maladroits et ils blessent la sensibilité de l'autre. Nos mots inspirés par notre part blessée touchent la part blessée de l'autre et ça fait mal, d'un côté comme de l'autre. Les occasions de conflit sont nombreuses et les incompréhensions à la hauteur de la variété des moyens de communication dont on dispose. Nous sommes tous différents, nous avons tous nos propres croyances conscientes et inconscientes, notre propre vision des choses et du monde, notre propre vérité, notre propre conception du bien et du mal, et parfois, ça choque, ça bloque et c'est douloureux. Face à tant de potentiel d'incompréhensions humaines, pour autant, nous avons le choix de nourrir la rancœur et d'alimenter la colère, ou bien de pardonner.

Pardonner, ne veut pas dire oublier, tout comme pardonner ne veut surtout pas dire tout accepter. Pardonner ne veut pas dire non plus rejeter la douleur ressentie dans son cœur lorsque celle-ci est présente. Au contraire, le véritable pardon commence par l'accueil de notre vérité personnelle et sensible, la reconnaissance de notre malheur, de notre douleur que notre regard bienveillant commence à apaiser. Nous avons besoin de laisser passer la vague émotionnelle, quitte à parfois nous laisser submerger et tournoyer, perdu(e)s dans un océan de pleurs et de peurs. D'autres fois, il suffira de se laisser traverser par une rivière de larmes libérant ainsi nos tourments. Ne pas résister à notre vérité du moment, accepter et accueillir ce qui est, puis laisser faire, laisser couler, en prenant le temps nécessaire.

Le pardon est un cadeau que l'on se fait à soi, une charge qui se libère dans notre cœur-conscience. C'est bon de pardonner lorsque cela est sincère ! Souvent, on doit finalement se pardonner à soi-même, pardonner ses erreurs, ses maladresses, son ignorance, sa naïveté, le non respect de sa valeur ou de son intégrité, etc. Insufflé par le besoin de notre cœur d'être en paix, le pardon demande courage, le courage d’accueillir la réalité de la peine éveillée, le courage de lâcher-prise sur un acte passé pour libérer un potentiel d'avenir plus léger.

Pardonner demande cœur et discernement. Rien ne sert de pardonner une situation qui va se reproduire à peine le dos tourné. Pour se libérer de la souffrance, nous devons garder les yeux ouverts et apprendre à nous positionner face à des situations souffrantes. Certaines personnes ne sont pas en capacité de prendre la responsabilité de leur souffrance, elles la déverse sans retenue sur les autres. Si nous ne savons pas nous en protéger et pour garder notre cœur en paix, il est plus sage parfois de nous en éloigner. Pardonner c'est grandir en cœur et conscience pour ne plus reproduire les mêmes erreurs du passé. Dès lors, on choisit le sens d'une vie meilleure et on s'investit pour des personnes, des choses ou des situations qui nous font du bien.

Posts à l'affiche
Posts Récents