Subir, choisir et lâcher-prise

Aujourd'hui, je me sens comme une guerrière en paix, celle qui a suffisamment combattu pour s'autoriser à déposer les armes. Cette sensation est si puissante qu'elle m'amène naturellement à m'ouvrir en toute confiance à l'inconnu et l'abondance.

SUBIR - J'ai passé une première partie de vie à accuser les coups du destin et à m'y adapter, en mode survie. J'étais une enfant courageuse, une boxeuse amoureuse. Une seconde partie de vie à été consacrée à la réparation des séquelles de cette histoire humaine. J'ai commencé par accepter l'idée d'être responsable de mon expérience et ainsi repris les rênes de ma destinée.


CHOISIR - Par un travail intérieur d'amour et de conscience, je suis passée de complément d'objet à sujet, de l'enfant victime à l'adolescente déterminée. J'ai parlé de « victime », or, j'ai tout aussi bien joué le rôle du « sauveur » et parfois même du « bourreau », bien au delà de ma volonté consciente. Qu'importe le masque du rapport de force, ces trois personnages alimentent de fait la guérilla affective humaine et ancrent un combat perpétuel à l'intérieur de nous-même. Je crois être allée au bout de ce combat avec moi-même, à la jonction des dualités. J'ai rencontré les démons les plus mythiques de mon épopée, fouillé suffisamment de parts d'ombre pour y voir un peu plus clair et retrouvé la confiance naturelle que nous avons tous enfoui aux racines de notre projet humain. J'ai décrété en tout intelligence l'armistice, le pardon réfléchi du combattant, la paix assumée de l'adulte accompli.


LÂCHER-PRISE - Alors aujourd'hui, je décide de tomber l'épée et le bouclier. J'enlève ma cuirasse pour goûter à la pleine lumière d'une authenticité à être l'instant d'un jour nouveau. J'accepte l'imprévisible éternellement mouvant. Je nage au milieu de toutes les énergies disponibles, celles du bas et du haut, de l'extérieur et de l'intérieur, de l'autre et de moi-même. Je danse pile poil au milieu d'un grand tout, dans une parfaite sensation complexe, alignée au centre de moi-même. Je m'aime et j'aime la Vie parce qu'elle est moi.


Subir, choisir et lâcher-prise, tel est le cycle commun d'apprentissages humains. Ce témoignage n'a pas d'autre ambition que de partager une parcelle vibrante de vérité en ce début décembre 2019.


Aurélie.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2020 by Adhéna Forme - Mentions légales

  • Facebook App Icon