T'aimes-tu vraiment ?


J'ai envie de marquer aujourd'hui un de mes essentiels : notre réalité extérieure perceptible pas nos cinq sens physiques reflète notre monde intérieur et subtil. Ceci n'est pas une théorie, c'est tout à fait pragmatique, n'en déplaise


à celles et ceux qui ne veulent toujours pas accepter la pleine responsabilité d'eux-même et continuent de se voir comme victime, bourreau ou sauveur. Nous avons le droit de tout expérimenter dans la vie, c'est notre libre-arbitre, mais tentons quand même de le faire avec notre conscience, pour ne plus subir notre existence et être en capacité d'en profiter pleinement.


Beaucoup d'entre nous avons la chance d'avoir des vies relativement confortables dans la matière. Je sais que pour d'autres, c'est plus difficile. Je sais qu'il y a des drames aussi et que parfois, nous avons l'impression d'être écrasés par le destin. J'ai moi-même vécu de tels passages. Pourtant, le bonheur ne dépend de ce que nous avons mais bien de ce que nous sommes, il ne dépend pas des épreuves sur notre chemin, aussi douloureuses soient-elles, mais bien de notre manière d'y réagir.


Je sais qu'il est parfois désagréable d'entendre que nous sommes responsables de notre vie et que nous créons notre réalité. Et pourtant, là est la clé de notre résilience. En prenant conscience que nous pouvons améliorer notre vie quotidienne en commençant par nettoyer à l’intérieur de nous ce qui nous gêne, nous récupérons notre véritable pouvoir. Cela peut-être long, mais nous avançons ainsi toujours vers notre mieux-être, nous y gagnons forcément !


Aujourd'hui, en premier lieu, je nous encourage à apprendre à mieux nous aimer pour mieux pouvoir aimer les autres et la Vie en général.

Posts à l'affiche
Posts Récents