Un choix incertain

Il me semble qu'avec cette « crise sanitaire » nous avons tous été confrontés à un choix incertain. Nous ne savons pas ce que ce nouveau « vaccin » donnera en terme de santé à moyen et long terme. Nous ne savons pas comment ce nouveau virus peut affecter notre santé à moyen et long terme. A court terme, nous avons aujourd'hui des statistiques mais elles restent discutées et notre jugement est souvent biaisé par trop de partis pris à valeur émotionnelle plus que rationnelle.


A un moment donné, sous pression, nous avons dû faire un choix contenant de nombreuses variables incertaines. Nous nous sommes positionnés en fonction de nos besoins et croyances bien qu'en toute objectivité, nous ne savions pas si ce choix était le bon. De ce fait, nous avons été tentés d'aller chercher les informations visant à justifier et rassurer notre choix. Et c'est ainsi que le peuple se divise en oubliant que nous sommes tous dans le même bateau...


Pour me décider, je suis allée chercher tout un tas d'informations parfois même contradictoires pour confronter différents points de vue et me positionner en fonction de ce qui me semblait être le plus aligné à mes valeurs profondes. Je n'ai pas pu choisir dans la précipitation. Par principe, je n'ai pas non plus accepté de me soumettre au chantage. J'ai toujours penché du côté de la liberté, besoin qui s'accentuait quand la pression extérieure devenait plus forte. En outre, de part ma formation et mes recherches en psychologie cognitive traitant de l'influence médiatique sur nos décisions, j'ai eu tendance à avoir une lecture très « psychologique » de la situation. Je suis abasourdie par toute la maltraitance institutionnelle que nous avons subi dans ce domaine ! Pourquoi, pour qui, le jeu en valait-il la chandelle ?


Aujourd'hui, je ne peux que constater les dégâts psychologiques, écologiques, économiques, sociétaux, sanitaires et humains causés par cette crise. Nous traversons une crise de la santé au sens large du terme, c'est-à-dire une crise de bien-être physique, mentale et social selon la définition de l'OMS. Peut-être en étions nous déjà là avant tout cela mais c'était moins probant. Aujourd'hui nous y sommes, le jeu est découvert, qu'allons nous en faire ?


On pourrait peut-être commencer par élargir les débats et réflexions en les dissociant des manœuvres politiques actuellement en jeu. La politique est sensée prendre soin de la gestion du collectif mais elle ne remplit plus ses fonctions. Elle a perdu de sa valeur et véritable puissance, pervertie dans sa pratique, contrainte aujourd'hui à diviser pour mieux régner. Ne nous laissons pas abuser par celles et ceux qui cherchent à gagner un peu plus de pouvoir sur nous-mêmes. Sortons du lexique de la peur pour tendre ensemble vers un peu plus de bienveillance et de rationalité. Et surtout mettons en point d'honneur à retrouver la valeur de l'individu et du collectif dans le vivre ensemble.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square